Traitement de l’eau

TRAITEMENT DE L’EAU

La section qui suit est destinée à vous permettre de faire l’analyse de l’eau de votre piscine ou spa.
Vous y trouverez les éléments à vérifier, les produits recommandés et la façon de résoudre les difficultés.
Bien entendu, si une difficulté persiste, adressez-vous sans hésiter à nos analystes et techniciens qui se feront un plaisir de vous aider.

LA RECETTE DU SUCCÈS

Voici des procédures qui vous permettront de garder l’eau de votre piscine ou spa dans une condition optimale et qui réduiront au maximum le besoin d’analyses.

  • Changez votre sable à filtration tous les cinq ans
  • Faites des nettoyages par refoulement hebdomadaires ou au besoin lorsque la pression du manomètre est élevée
  • Ne mettez jamais deux produits chimiques dans l’eau en même temps
  • Fermez votre piscine le plus tard possible à l’automne tout en gardant l’eau claire et l’alcalinité idéale, et ouvrez-la le plus tôt possible au printemps
  • Vérifiez l’alcalinité et la dureté toutes les semaines
  • Vérifiez régulièrement le pH et réglez-le au besoin
  • Mettez du chlore régulièrement et faites un traitement choc si nécessaire
  • Vérifiez si le sable est sale, usé ou contaminé (présence d’algues). Si c’est le cas, nettoyez-le, faites un nettoyage par refoulement ou changez le sable

1. PH

Le pH, ou potentiel d’hydrogène, correspond à la qualité des acides et des bases dans l’eau. Plus l’eau est basique plus son pH est élevé. Plus le pH est bas, plus elle est acide. Lorsque le pH est mal réglé, le chlore n’agit plus et l’eau se brouille.
Le paramètre idéal pour le pH se situe entre 7,4 et 7,6.
Pour augmenter le pH: Utilisez du PH+
Pour diminuer le pH: Utilisez du PH-

2. ALCALINITÉ TOTALE

L’alcalinité totale est la somme des carbonates, bicarbonates et hydroxydes en solution dans l’eau, comme le sodium et le potassium.
Plus il y en a, plus l’eau est alcaline. Moins il y en a, plus elle est acide.
Après le manque de chlore, c’est la principale cause des problèmes d’eau.
Le paramètre idéal pour l’alcalinité se situe entre 100 – 120 ppm.
Pour augmenter l’alcalinité, on utilise du ALCA+.
Pour réduire l’alcalinité, on utilise de l’acide muriatique ou de l’acide chlorhydrique. Il est recommandé d’ajouter ce produit le soir. 

3. DURETÉ

La dureté de l’eau dépend de la teneur en calcium et en magnésium de l’eau. Plusieurs facteurs jouent sur les résultats du test de la dureté de l’eau, soit l’alcalinité, le pH et la quantité de chlore; il est donc important de bien les régler avant d’analyser la dureté. Une dureté trop basse crée une eau trop corrosive. Une dureté trop haute favorisera la formation de tartre.
Le paramètre idéal pour la dureté se situe entre 200 – 240 ppm.
Pour augmenter la dureté, on utilise du (CAL+).Pour diminuer la dureté, on utilise tout produit servant à bloquer les métaux dans l’eau. 

4. CHLORE LIBRE

Le chlore sert à débarrasser l’eau des bactéries et à brûler les algues. Il est un puissant agent oxydant et désinfectant. Lorsque le chlore est trop élevé, il brûle les yeux, dégage des odeurs et décolore les maillots de bain. Lorsque le chlore est trop bas, il n’élimine pas les bactéries; l’eau se brouille et il se forme des chloramines. Il y a également un risque d’irritation de la peau. Le paramètre idéal pour le chlore libre est de 1,0.

5. CHLORE COMBINÉ

Le chlore combiné consiste en de petites particules bactériennes contaminées par des matières organiques (peau, muqueuses, urine, cosmétiques, feuilles, poussière, etc.). Ces polluants réagissent avec le chlore libre pour former du chlore combiné, ou chloramines. Les trousses d’analyses permettant de détecter le chlore combiné à l’aide de petits comprimés ne sont pas très précises. Il est donc suggéré de faire un traitement choc hebdomadaire en guise de prévention.

Leave a Reply